Identifiant
Mot de Passe
>> [devenez membre] <<
 
 
 

NEWSLETTER

La Vie Quotidienne des Gallo-Romains

Agriculture

L'agriculture était l'activité principale et la plus stable des Gallo-Romains.
La Gaule est, à ce moment- là, un monde rural et les habitants cultivent surtout la vigne, olivier (plus dans le sud), céréales et les légumes: ces produits étaient souvent vendus à la ferme.
Les Romains vont apporter le développement des marchés locaux. Pour ce faire , les Gaulois utilisaient des outils agricoles assez perfectionnés pour l’époque : la grande faux ,la charrue, et la moissonneuse.

Elevage

Les Gallo Romains pratiquaient aussi l’élevage : ils utilisent des bœufs, des moutons, des porcs et des chevaux.  Les bœufs servaient à tirer la charrue dans les champs.
La pratique de la chasse et de la pêche étaient déjà parmi ses activités préférées.

Artisanat

L’esclavage est fort important dans l’Antiquité, on ne savait donc pas toujours dire s’il s’agissait d’esclaves travaillant pour l’artisan ou d’un seul artisan . Un artisan n’avait pas plus de une ou deux personnes pour l’aider, son épouse l’aidait aussi :c’est comme cela qu’on le représente sur les stèles.
L’artisan était aussi bien concerné par les métiers du bois que ceux du métal, de la pierre, du métal, du cuir,…

A l'époque gallo-romaine, l'artisanat était exercé principalement par des esclaves. C'est pourquoi il convient de se souvenir de l’importance de l’esclavage dans l’Antiquité. Nous ne savons pas si le grand nombre d'objets fabriqués dans les grands ateliers appelés aussi officines étaient produits par un artisan travaillant seul ou par un artisan dirigeant ses esclaves. Il existait cependant des artisans libres qui se regroupaient avec d'autres de la même profession pour former une corporation.
Il y avait beaucoup de productions d'artisanat et nous avons retrouvé des outils comme les marteaux et les masses se rapportant à certaines activités.

Exemples de métiers artisanaux: métiers du bois (bûcherons, charpentiers), métier du tissu (tisserands, teinturiers), sidérurgie (travail du fer et du bronze), orfèvrerie (travail des métaux précieux), potiers (fabrication des tuiles, des briques et principalement de la vaisselle : des amphores et de la céramique)

Commerce

Dans la société gallo-romaine, les commerçants occupaient une place importante. Il y avait des regroupements pour l’alimentation, la poterie, les vêtements,…
Les marchandises étaient souvent vendues par le cultivateur ou l’artisan lui-même sur de petits marchés.
Leur moyen de transports pour aller jusqu’à ces marchés était fait par chariots ou à dos de mulets . Le transport fluvial(par bateaux) existait aussi . Le halage sur petits cours d’eau se pratiquait aussi. Les amphores et les tonneaux dans lesquels étaient transportés les produits, étaient scellés et avaient le cachet de l’expéditeur.

Les deux symboles du commerce sont la balance et la monnaie.    Il y a deux sortes de balance : la  libra et la statera.
La libra est une balance à deux plateaux, très répandue, pour celle-ci, on utilisait des poids calibrés. La mesure de base est la livre de 327,45 grammes, il existe des pesons plus grands et plus petits tels que l’once et le scrupule , qui est égal à 1/288 de livre soit 1,137 grammes.
La statera est une balance romaine à un seul plateau et un fléau à bras inégaux, un peson mobile se déplaçant le long du bras le plus long.
L’usage de la monnaie romaine est général à l’époque gallo-romaine, même s’il y avait un large usage de troc et qu’il n’était pas impossible de voir des échanges de denrées contre de l'argent.
La boutique se compose d’un comptoir et d’un étal . Les petits commerçants sont souvent des artisans qui s’installent et vendent leur production.

 

Numéro 51 en ligne
« Une délégation de la commune de Millery est venue à Bliesbruck... » [lire la suite]
Cliquez sur les images
Pas d'éphéméride aujourd'hui

Téléchargez le programme de le nouvelle saison du Parc Archéologique
Cliquez ici
Téléchargez le planning des messes du Val de Blies
Cliquez ici